Rechercher

Une commande, une histoire


Cher rêveur lecteur,

Tu veux savoir comment ça se passe quand tu commandes une peinture :-) et bien je vais tout te raconter !


Amélie aimait beaucoup cette peinture et m'a demandé si elle était toujours disponible. Comme elle était issue de mon carnet, je ne pouvais pas lui vendre, je lui ai alors proposé de lui faire une peinture dans ce style en fonction de ses envies sur le support et dans le format de son choix.

On est donc parti sur une toile, format plutôt panoramique (40x70cm), technique acrylique. Amélie m'a détaillé ce qu'elle avait aimé dans la peinture "En chemin", les symboles, ce qu'elle souhaiterait raconter avec cette peinture chez elle...

Cela a donc donné lieu à plusieurs échanges précieux car au delà d'une transaction - la commande-, au delà de la création - la passion-, il y a la rencontre humaine -le cœur de ma vie- et ces échanges sont pour moi une nourriture succulente qui font tomber les murs de mon atelier. J'adore encore plus mon job grâce à vous !

1/ Définir le projet

Bref, l'idée d'ensemble fut posée : une cordillère de montagnes, une rivière, une cité, des cerisiers en fleurs et un "Bouddha féminin" au sommet de la plus haute montagne... Avec la même ambiance colorée et la phrase cerise sur le gâteau : "Vous voyez selon votre inspiration, je vous fais confiance".

Une telle phrase c'est donner de l'aisance à l'âme pour s'exprimer librement...

2/ Laisser maturer

Entre ces premiers échanges et la réalisation de la toile il s'est passé un peu de temps...

Pourquoi ?

Parce qu'une idée a besoin d'être maturer, digérer. C'est l'étape la plus importante... C'est là où tout se construit, tout se fait en silence... Pendant ce temps là, je ne chôme pas !

D'autres commandes à réaliser avant celle-ci, un mois d'avril assez intense d'ailleurs entre la fin de mon aménagement, vos commandes, les nouveautés à mettre en boutique, la vie...

Et puis, à un moment, l'impression qu'on a épuisé ce nectar précieux qu'on appelle inspiration, on arrive plus à se concentrer, on se sent vidé... Alors une petite voix dit : "Attends encore, ce n'est pas le moment..."

On laisse poser le stress, l'appréhension qui titille l'intérieur. Entre retenue et envie d'y aller... C'est de cette énergie qui va grossir en soi que naîtra la toile. Seulement, on ne sait jamais par avance combien de temps ça prendra. Un coup de froid ou une raison obscure et c'est le vide, plus d'inspiration, envolée, plus rien, le néant... Quand on fait ce métier, on apprend à composer avec ces périodes, on se garde des choses à faire : compta, administratif, lecture, jardinage, observer les nuages... Pour détourner son esprit, l'occuper en attendant que ça revienne...

L'inspiration est une chose fragile et délicate, une princesse petit pois qui parfois pour un rien s'endort comme la belle au bois dormant et vous ne pouvez plus rien tirer de cette bête là !

3/ Astuce si rien ne vient...

Faire infuser plus longtemps :-) Il y a des toiles qui attendent dans un coin depuis 1 an... Je vous rassure, aucune sont des commandes... Mais pour autant... Ces projets là me tiennent particulièrement à cœur... Cependant, parfois, il faut du temps pour qu'un nouveau monde, une nouvelle histoire se mette en place... Du temps pour naître, du temps pour être... Tout simplement.

Et apprendre à gérer le stress quand c'est une commande qui attend, parce que j'ai toujours à cœur de ne pas trop faire attendre mes client(e)s mais en même temps, je ne suis pas une machine... Heureusement, mes client(e)s sont adorables et sages dans leur impatience !

La clé, c'est d'observer comment on fonctionne, son processus créatif, les étapes, les obstacles aussi qui peuvent ralentir le processus ou bloquer la mise en action. Observer et avec le temps faire grandir la confiance... L'arroser de compréhension et laisser infuser le temps qu'il faut... Simplement... Ainsi à l'image de la vie :-)

4/ Après la digestion, entrer en mouvement

C'est la phase croquis - parfois il n'y a même pas de croquis - puis généralement, assez rapidement du croquis à la toile il n'y a qu'un pas...


Dessin sur papier dans mon carnet pendant mes vacances pour préparer le travail à mon retour.

D'abord une esquisse au crayon pour placer les éléments, travailler la composition, voir si tout fonctionne (jamais aussi élaboré que le dessin au dessus ! Juste des masses et des traits). Ensuite je visualise les couleurs dans ma tête. J'essaie de garder un équilibre entre réflexion/maturation en amont et spontanéité. Pour moi, c'est les petites bourdes que je vais accumuler durant la réalisation d'une création qui vont faire toute sa richesse... Ce sont les heureux hasards. La créativité bat son plein face à un problème ou un obstacle... En ça, j'aime les problèmes ! Car ils sont des opportunités de créativité, de renouveau, d'inventivité et de malice.

Et puis, il fait dire que je suis un peu paresseuse sur les bords et un peu indiscipliné parfois... Je réfléchis un peu mais pas trop et je fonce... Advienne que pourra... De toutes façons, les chemins de traverse sont mes amis et puis au pire... Un coup de gesso et ça repart ;-)

Voici en image les différentes étapes :

D'abord la première couche du sol, aplat couleurs avec quelques dégradés pour poser les premières masses avec un pinceau brosse plutôt large qu'on appelle "bombe usé".


Puis le ciel. Alors là, ce fût une grande improvisation, d'abord au pinceau avec des traits dans un sens puis dans l'autre. Étirer, rajouter de la peinture... N'étant pas du tout satisfaite du rendu... J'ai fini à l'éponge, dans un premier temps c'était pour enlever un peu de peinture, éclaircir car ça devenait orange foncé... en tamponnant la toile... Et là... Magie ! C'est ce que je recherchais, du coup j'ai continuer dans ce sens et j'ai peaufiné le rendu... Heureux hasard je disais ?!


Ensuite au stylo, j'ai redessiné les montagnes, les aspérités rapidement.


Puis au pinceau, toujours assez large, j'ai superposé les couches de différents verts, bleu de Prusse (que je l'aime lui) et un peu de violet ci et là pour rappeler le ciel. À mesure que l'acrylique devenait un peu pâteuse, collante parce qu'elle sèche (c'est assez rapide en cette saison), je renforçais les ombres et lumières.


Puis une fois que les montagnes et le ciel étaient en place, je me suis occupée des détails...

La rivière, la cité, le chemin, le Bouddha féminin puis les cerisiers en fleurs en dernier, placés ci et là en fonction de l'harmonie générale.


Pour finir, j'ai adoucis certaines zones trop foncées à mon goût au crayon de couleurs et renforcé la lumière.

J'ai posé les pinceaux, les crayons et j'ai respiré un coup ! Ouf, ça y est !

Ensuite j'ai pris en photo la toile pour l'envoyer à Amélie et j'ai croisé les doigts, le cœur battant !

Détails :

J'ai reçu un joli message en retour, des étoiles dans les yeux alors c'est bon, la toile était sur le départ... Un coup de vernis, une ptite signature, son ptit système d'accrochage, emballé c'est pesé !

Voilà tu sais tout !

À bientôt pour d'autres partages,

Lerm

En lire plus à propos de la peinture :

La toile et moi

Dessin préparatoire pour une commande

#Processuscréatif

3 vues

Lerm 

Contact : lerm.creative[at]gmail.com | +33 (0)695491043

Illustratrice - Auteure - Performance et ateliers créatifs  

Aussi mise en page/graphisme

Pour toute demande d'information, animation d'ateliers, performance, collaboration ou pour passer une commande... Contactez-moi !

-----------------------------

Illustrator - Writter -  Art Performance - Creative workshop  

And Book layout/Graphic designer

For any request, art workshops, performance, creative project/commission or to place an order… Feel free to contact-me !

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Toutes les images et textes présents sur ce site ne sont pas libres de droits. Reproduction ou utilisation sans permission interdite. 

All rights reserved. Copyright©Lerm/M. Suarez 2013-2018. Conditions générales de vente.